Randonnée Pédestre

menu
Refuges Meteo Avalanches Webcams Cahier de courses Conditions montagne

Randonnée pédestre

350 km de sentiers de randonnée / 160 itinéraires adaptés à chacun

Marcher en fond de vallée dans les odeurs de sapins, prendre un peu d’altitude dans un cadre grandiose ou collectionner les dénivelés… De la randonnée d’une journée en famille au circuit avec nuits en refuges, chacun peut s’organiser en fonction de ses capacités et au gré de ses envies.

Avis de fermeture des sentiers

Balades à la journée

Les sentiers en balcon

Les petits balcons sont des sentiers de faible difficulté qui longent la vallée de Chamonix à une altitude de 1200/1300 m (en forêt).
Les accès sont nombreux, faciles et possibles en de nombreux endroits de la vallée. Ils restent agréables même en cas de mauvais temps sous le couvert végétal.
  • Le petit balcon sud longe la vallée de Servoz à Vallorcine.
  • Le petit balcon nord entre le village des Bois et le village du Tour.


Les grands balcons sont des sentiers panoramiques d’altitude de faible dénivelé accessibles depuis les remontées mécaniques.

  • Le Grand Balcon nord entre le téléphérique du Plan de l’Aiguille et le train du Montenvers : 2h30 / 3h00
  • Le Grand Balcon sud entre le téléphérique de la Flégère et la télécabine de Planpraz : 2h00

Lacs de montagne


Sur le versant sud de la vallée dans la réserve naturelle des Aiguilles Rouges et de Carlaveyron :
Le lac Cornu – les lacs Noirs – le lac Blanc – les lacs des Cheserys le lac du Brévent

Le temps de marche moyen varie de 2h00 à 4h00/5h00 de marche selon que l’on emprunte ou non une remontée mécanique.
Sur le versant nord de la vallée :

– le lac Bleu accessible en 30 mn depuis le téléphérique du Plan de l’Aiguille ou 3h30 – 4h00 au départ de Chamonix .
Dans le massif des Fiz : au départ de Plaine Joux ou du Chatelet d’Ayères :– le lac de Pormenaz (2h30) – le lac d’Anterne (4 h00)

S’approcher des glaciers

  • Le Montenvers – la Mer de Glace : au départ de Chamonix en 2h30
  • Le glacier d’Argentière – le Point de vue : au départ d’Argentière en 3h30 - 4 h00. Au départ du téléphérique de Lognan en 1h15
  • Le refuge Albert 1er / glacier du Tour : au départ du village du Tour en 4h00 ou en 2 h00 au départ du sommet du télésiège du col de Balme
  • Le glacier des Bossons – la Jonction : au départ des Bossons en 5h00

Se ressourcer dans les alpages

  • L’alpage de Blaitière : au départ de Chamonix en 2h45
  • L’alpage de Charousse : au départ des Houches en 1h30
  • L’alpage de Charamillon – Balme – le col de Balme : au départ du village du Tour en 1h15 pour Charamillon et 2h30 pour le col de Balme.
  • L’alpage de la Loriaz : au départ du village du Buet en 2h15
  • L’alpage de Pormenaz : au départ de Servoz (le Mont) en 3h00


Nuit dans un refuge de moyenne montagne

Les accès aux refuges de moyenne montagne ne posent pas de problèmes particuliers : ils sont desservis par des sentiers classiques et entretenus. Le temps d’accès peut être raccourci en empruntant une remontée mécanique. Les refuges sont équipés de couvertures, il ne faut donc emporter qu’un drap sac. Les réservations sont obligatoires.

  • Sur le versant des aiguilles Rouges : les refuges de Bellachat – de la Flégère – du lac Blanc.
  • Sur le versant nord : le refuge du Plan de l’Aiguille – l’hôtel du Montenvers.
  • Sur le haut de la vallée : le refuge de Lognan au départ d’Argentière – le refuge Albert 1er au départ du village du Tour – le refuge du lac Blanc au départ du col des Montets – les refuges de Pierre à Bérard et de Loriaz au départ du village du Buet.
  • Du côté du massif des Fiz : les refuges de Varan – Plate – Sales – Anterne Wills – Moede Anterne au départ de Passy – Plaine Joux


Faire l’ascension du Buet (3099 m). Les randonneurs les plus entraînés pourront atteindre le point culminant du massif des Aiguilles Rouges au départ du village du Buet : en 6h00. Le refuge de Pierre à Bérard permet de faire l’ascension sur 2 jours.

Les temps de marche indiqués correspondent à l’aller. Vous trouverez une description détaillée de ces itinéraires dans le guide « Sentiers du Mont-Blanc ». La carte des sentiers de la Vallée de Chamonix de Vallorcine à Servoz est disponible au prix de 4,50 € dans tous les Offices de Tourisme de la vallée de Chamonix.

Promenades en famille

Promenades vers les crèmeries et buvettes


Les crèmeries et buvettes de la vallée de Chamonix sont des buts de promenades de faible dénivelé facilement accessibles et parfaitement adaptées aux familles.


Télécharger la liste

Randonner avec son chien

Les réserves naturelles 

Les chiens ne sont pas admis dans les réserves :

  • Des Aiguilles Rouges
  • De Carlaveyron
  • Du Vallon de Bérard
  • De Passy– de Sixt
  • Fer à Cheval


Ils sont tolérés, tenus en laisse dans la réserve naturelle des Contamines.
Les limites des Réserves Naturelles figurent sur les cartes topographiques IGN et de randonnées.Ils sont également tolérés, en laisse et muselés, sur les parties italiennes et suisses du Tour du Mont-Blanc. Sur ces territoires, on peut vous demander de produire les certificats de vaccination de votre animal.

Les remontées mécaniques

Les chiens sont acceptés dans :
  • La télécabine Chamonix – Planpraz
  • Le téléphérique du Brévent
  • Le téléphérique Les Praz -Flégère
  • La télécabine de Charamillon
  • Le train du Montenvers
  • Les téléphériques Argentière – Croix de Lognan – Grands-Montets
  • Le téléphérique de Bellevue La télécabine du Prarion
  • Le tramway du Mont-Blanc


Les chiens ne sont pas acceptés dans :

  • Les téléphériques du Plan de l’Aiguille et de l’Aiguille du Midi
  • La télécabine Aiguille du Midi – Helbronner
  • Le télésiège Flégère – Index
  • Le télésiège du col de Balme

Les refuges

Vous devez contacter les refuges pour savoir si votre compagnon à quatre pattes est le bienvenu.

Questions / Réponses

Quelle est la meilleure période pour voir les lacs de montagne ?

Dans la vallée, l’ensemble des lacs se situe à une altitude supérieure à 2300m. Par conséquent la période où ils sont dégelés se situe généralement entre fin juin et fin octobre. En Juin et parfois en Juillet, il est fréquent que certains lacs soient encore totalement enneigés.

Quelle est la meilleure période pour randonner à Chamonix ?

Il faut généralement attendre la mi/fin juin pour randonner correctement dans la vallée de Chamonix même si on peut s’attendre à trouver (selon les années) des névés tardifs, parfois encore conséquents au-delà de 2000m.
Toutes les remontées mécaniques fonctionnent de la mi-juin à la mi-septembre et permettent de raccourcir les temps de marche. Après la mi-septembre, une grande partie des remontées mécaniques ferme pour travaux de maintenance et les temps de marche s’en trouvent considérablement rallongés (il faut prévoir 800/900m. de dénivelé au départ de Chamonix pour sortir de l’étage de la forêt et commencer à profiter des panoramas).

Peut-on se déplacer sans voiture pour aller au départ des sentiers ?

Le bus et le train sont en accès libre dans la vallée de Chamonix et permettent de rallier la plupart des itinéraires, à condition de posséder la carte d’hôte.

Comment calcule-t-on les temps de marche ?

Sur l’ensemble des chemins de la vallée, vous rencontrerez des panneaux de signalisation avec direction et indication horaire.
On ne parle pas en kilomètres mais en dénivelé (différence d’altitude entre le départ et l’arrivée de la randonnée) Les temps de marche sont calculés sur la base d’un randonneur moyen c’est-à-dire de 300m/heure à la montée – 4 km à plat et 400-500 m/heure à la descente. Cette base permettra à chacun d’estimer l’horaire de sa randonnée en fonction de l’âge, du nombre de randonneur et des capacités physiques.


A partir de quel âge peut-on randonner avec un enfant ?

La marche est une activité adaptée à l’enfant pour autant que l’adulte tienne compte de ses capacités physiques. Avant trois ans, les enfants sont le plus souvent portés dans un sac à dos. Les enfants de 2/3 ans pleins d’énergie sont capables de marcher un peu sur des parcours faciles. De 4 à 7 ans, les enfants peuvent parcourir de plus longues distances (2 à 3 heures sur des dénivelés de 500/700 m) mais ne sont pas encore en mesure d’évaluer leur fatigue et leurs besoins (faim-soif). A partir de 8 ans, les capacités d’endurance s’améliorent nettement et les randonnées peuvent se rallonger en fonction de l’entraînement de l’enfant (4 à 5 heures et des dénivelés de 800 m). Les « performances » peuvent varier d’un enfant à l’autre en fonction de la morphologie et de l’entraînement. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de respecter de fréquents temps de pause permettant à l’enfant de se reposer, de s’hydrater et de se restaurer. Dans la vallée de Chamonix, toutes les familles trouveront un itinéraire adapté.


A partir de quel âge les enfants peuvent-ils monter dans un téléphérique ?

Les montées en téléphérique sont absolument déconseillées aux enfants en bas âge car une montée trop rapide peut causer des lésions du tympan. D’ailleurs l’exploitant auprès duquel nous vous conseillons de vous renseigner, interdit les enfants de moins de 3 ans sur certaines de ses remontées. Le train du Montenvers peut être envisagé pour des enfants un peu plus jeune, de même que le Tramway du Mont-Blanc jusqu’à Bellevue. Dans tous les cas, il convient de demander conseil à votre son médecin.


Quelle est l’heure de départ conseillée pour partir randonner ?

Il est préférable de partir en première partie de matinée pour éviter de marcher en pleine chaleur, pour optimiser les pauses et pouvoir éventuellement faire face à un problème (perte ou erreur d’itinéraire, changement de météo….).


Faut-il réserver pour passer une nuit en refuge ?

La réservation est la plupart du temps obligatoire et reste vivement conseillée au risque d’essuyer un refus devient un refuge complet. En dehors des périodes de gardiennage (généralement de la mi-juin à la mi/fin septembre) les refuges du CAF laissent accès à un refuge d’hiver équipé de couvertures. En revanche, les refuges privés sont définitivement fermés. Il n’y a pas de refuge d’hiver dans les aiguilles Rouges.


Quelle est la différence entre les refuges et les buvettes ?

Les buvettes de moyenne montagne proposent des repas et des boissons mais ne font pas d’hébergement. Elles peuvent servir des repas le soir sur réservation.


Peut-on camper en moyenne montagne ?

Le camping est interdit mais le bivouac sous tente est toléré du coucher du soleil au lever du jour. Les feux sont interdits.


Peut-on boire l’eau en montagne ?

Le massif du Mont-Blanc est un massif cristallin et l’eau bue à la source est plutôt épargnée par les risques de contamination. Cependant lors de sa randonnée il faut prêter attention aux risques induits par une activité pastorale (troupeaux), par une activité humaine (travaux de terrassement - construction - eaux usées d’une exploitation de refuge).


Est-il indispensable de randonner avec une carte ?

Randonner, ce n’est pas marcher à l’aveuglette. Même si les sentiers sont bien balisés, il est vivement conseillé de partir avec une carte ou un topo en fond de sac pour se repérer. En dehors des cartes topographiques qui peuvent être difficiles à lire, il existe une carte locale des sentiers, des topos simplifiés qui répertorient les balades incontournables de la vallée.


Comment appeler les secours en montagne ?

Le numéro d’urgence est le 112 qui fera le transfert sur le service de secours compétent. S’il n’y a pas de réseau il faut se déplacer pour trouver une couverture mobile (zones dégagées) et ne pas hésiter à composer le 112 même s’il n’y a pas de signal apparent.


Que faire en cas d’orage ?

Idéalement vous aurez anticipé l’orage en regardant la météo avant de partir et en partant tôt et serez à l’abri au moment de son arrivée. Pour cela il faudra suivre l’évolution et la progression des nuages menaçants, ne pas hésiter à faire demi-tour. Si malgré tout vous vous retrouvez exposé, il ne faut pas paniquer, ne pas courir, s’éloigner des objets métalliques, ne pas rester sur un point haut, ne pas s’abriter sous un arbre isolé. Si vous êtes en groupe, éloignez-vous les uns des autres, asseyez-vous en boule sur votre sac à dos ou si vous n’avez pas de sac à dos restez accroupi les pieds serrés le contact le moins possible avec le sol. Il faut éviter de téléphoner, éviter les zones exposées (crêtes, arbre isolé), ne pas s’appuyer contre un rocher. Il est par contre conseillé de s’isoler du sol sur son sac à dos en position foetale.


Quelles sont les réglementations des réserves naturelles ?

Dans les réserves naturelles du pays du Mont-Blanc (Carlaveyron, Aiguilles Rouges, Passy, Vallon de Bérard) comme dans les autres réserves naturelle en France : - il est interdit de cueillir des fleurs et ramasser des fossiles, - de se promener avec un chien même tenu en laisse, - il est interdit de camper et de faire un feu (seul le bivouac est autorisé), - Il faut remporter ses déchets, - La circulation de véhicule à moteur est interdite sauf pour certaines activités (pastoralisme, forêts, refuges …) - Le survol en parapente est interdit à moins de 300 m sol, et même 1000 m pour le vallon de Bérard.


Peut-on envisager faire les randonnées en version hivernale en raquettes ?

Si en saison d’été, la vallée de Chamonix offre une grande variété de randonnées, il en est tout autre en hiver ! La configuration de la vallée de Chamonix (étroitesse, pentes raides, nombreux couloirs), l’occupation d’une grande partie des pentes de moyenne montagne par les domaines skiables, les risques d’avalanches réduisent considérablement les possibilités.